ZIRCON : propriétés et vertus

Zircon : origine du nom : de l’arabe «zargoun» vermillon.

zircon Couleurs : toutes les couleurs du spectre. Les plus répandues sont vert-brun et marron-rouge. • « Hyacinthe » : rouge orangé à marron-rouge-brun en passant par le vermillon. • « Starlite » : bleu à bleu violacé (Ces deux appellations sont interdites en gemmologie).

Traditions : • Alchimie : pierre incombustible qui se nourrit du feu. • Bible : une des douze pierres de la Jérusalem Céleste. • Égypte : le corps du défunt voué à l’éternité (la momification). • Moyen Âge : la manifestation vivante du feu. L’appellation « Hyacinthe » était fréquemment utilisée au Moyen Âge pour nommer une pierre qui est peut-être un grenat. Le zircon n’était probablement pas identifié comme tel à cette époque. Ces confusions sont encore courantes de nos

Symbolique : Le feu intérieur qui nourrit et reconstitue (le métabolisme ?).

Applications en lithothérapie

La variété la plus courante est le zircon « hyacinthe », rouge orangé à orangé brun.

Le zircon a une teneur relativement élevée en éléments radioactifs (uranium, thorium). C’est une pierre de forte puissance à n’utiliser qu’avec discernement surtout en ce qui concerne les contre-indications des pierres rouges pour les individus colériques, agressifs, autoritaires ou hypertendus. Dans tous les cas, on n’utilisera cette pierre qu’en séance. On évitera de la porter en permanence sur soi, sauf en cas de cancer.

Plan physique : En complément d’un traitement médical, c’est une excellente pierre thérapeutique qui contribue efficacement à lutter contre la prolifération des cellules cancéreuses. Elle contribue à apaiser la douleur, s’attaque aux cellules malades ou atteintes par un virus ou un parasite, renforce le système immunitaire, contribue à arrêter les infections. On l’utilisera aussi en assistance préventive aux séances de chimiothérapie, pour lutter contre les effets secondaires désagréables de ces traitements (fatigues, nausées, douleurs abdominales…). On peut l’utiliser sur le chakra du plexus solaire (action sur l’estomac, les intestins, les reins, le foie, le pancréas, les ovaires), le chakra du sexe (prostate, testicules), le chakra du cœur (poumons), le chakra de la gorge (gorge, langue, thyroïde). Pour les mélanomes et les os : pierre ou application d’élixir directement sur zone ou au chakra racine.

Elle fortifie le muscle cardiaque, en ralentit le rythme et le régule. C’est une excellente pierre pour les sportifs.

Chakra sacré : c’est un puissant stimulant sexuel pour l’homme.

Plan émotionnel et mental : C’est une pierre d’énergie contenue. Elle dynamise, développe l’enthousiasme et la gaieté sans extériorisation excessive. Elle donne du courage : le courage d’affronter la réalité, d’accepter la maladie, le courage de se battre contre elle. Elle donne aussi de la force : la force de supporter les effets du mal, la force de surmonter les épreuves, la force vitale.

Elle attire à elle la bonne fortune, avec discrétion.

Plan spirituel : Elle canalise les énergies cosmiques vers le plan physique. Elle irrigue de lumière divine les organes fragilisés.

Zircon «Starlite»

Le zircon starlite s’utilise sur le chakra du troisième œil. Il permet de déceler les énergies négatives qui rôdent autour de soi, les trous auriques par lesquels elles peuvent s’infiltrer. Cette pierre repousse les ondes négatives hors de l’enveloppe aurique tout en les transformant en ondes positives qui retournent à leur source, aidant ainsi à la manifestation de la vérité, la vérité de ce que nous sommes dans la réalité, hors de toute interprétation déviante, délirante ou fantasmatique.

Extraits du Dictionnaire de la Lithothérapie et de Pierres de Protection de Reynald Georges Boschiero – © Ambre éditions 2006 et 2017.

Reproduction même partielle interdite sans l’autorisation de l’auteur et de l’éditeur.
Voir le Dictionnaire de la Lithothérapie : http://www.lithosterapia.com/lithotherapie/dictionnaire-de-la-lithotherapie/

Voir Pierres de Protection : http://www.lithosterapia.com/lithotherapie/pierres-de-protection-reynald-boschiero/

ultricies sit ut accumsan vulputate, amet, vel, Aliquam libero consectetur massa in