SAPHIR : propriétés

La famille des spahirs est présente de nombreuses variétés de couleurs : nombreuses tonalités de bleus, du bleu pâle au bleu nuit, avec parfois des nuances violacées, incolore, jaune paille à jaune orangé, plus rarement vert, rose, violet, noir et même rouge « rubis ».

dans les traditions de l’Égypte ancienne et en Rome antique, ce sont des pierres sacrées de la Vérité et de la Justice. D’après la légende, les Tables de la Loi de Moïse auraient été gravées par Dieu dans le saphir. En Orient, c’était lapierre de l’irrationnel et de la connaissance intuitive en contrepoint à l’intelligence rationnelle. Le célèbre sceau de Salomon aurait été en saphir. Salomon y enchaînait les démons pour se rendre dans les sphères célestes. Symboliquement, c’est la fidélité à l’Être Suprême.

Bien que célèbre en raison de son utilisation courante en joaillerie comme pierre précieuse, le saphir est plutôt méconnu en lithothérapie. Cela est regrettable car c’est une pierre remarquable. Ses applications sont tributaires des nuances de ses couleurs. Nous ne mentionnons ici que la variété la plus courante, à savoir le saphir bleu : il est l’élément actif de l’espérance et de la foi dans les moments difficiles de la vie, il permet de laisser passer les tempêtes en toute sécurité. Symboliquement, il est l’ancrage en tant qu’élément de stabilité, de solidité, de fidélité.

Le saphir bleu est apaisement : il traite les insomnies, soulage les migraines, calme les larmes et évacue les états dépressifs. Il parle à l’ensemble de notre corps sur le plan cellulaire par le biais de l’acide désoxyribonucléique (ADN), porteur de notre patrimoine génétique, de notre soma et donc de notre mémoire ancestrale. Comme le lapis-lazuli, il est excellent pour se mettre à l’écoute de notre corps et déceler ce qui ne va pas avant le déclenchement des maladies. C’est donc un excellent outil de prévention et de diagnostic.

Le saphir bleu est une pierre de patience, de ténacité et de loyauté. Il convient aux gens trop pressés, aux velléitaires, à tous ceux qui se conduisent comme des girouettes. Il est aussi considéré comme la pierre de la fidélité. C’est pourquoi il est un cadeau fréquent dans les rapports amoureux : c’est la pierre idéale des fiançailles. Cependant, en cas de rupture, mieux vaut rendre cette pierre à la personne qui l’a offerte, faute de quoi il serait difficile de se dégager l’esprit du lien affectif qu’elle symbolise. Une fois rendue, la pierre n’a plus alors de propriétés autres que décoratives et ne saurait être offerte à nouveau comme gage de fidélité. Elle pourrait même exercer des effets contraires.

Cette pierre très spirituelle qui s’applique au chakra du sommet et au troisième oeil, possède des propriétés proches de celles de l’azurite et de celles du lapis-lazuli : spiritualité de haut niveau, développement des facultés extrasensorielles, imagination, créativité.

Il existe des saphirs étoilés. Comme pour le rubis étoilé, c’est un réseau d’aiguilles de rutile contenues dans la pierre qui provoque un reflet de surface en forme d’étoile à six branches. Comme pour le rubis, le saphir se charge alors des propriétés spécifiques du rutile : force physique, résistance, puissance. Cela peut être très utile chez des sujets physiquement faibles qui désirent se livrer à des méditations lointaines et complexes car il donne la résistance physique qui permettra de surmonter les grandes fatigues des recherches spirituelles de haut niveau. Le saphir étoilé est une pierre prodigieusement efficace dans le développement des facultés extrasensorielles (chakra du troisième oeil).

Extraits du Dictionnaire de la Lithothérapie de Reynald Georges Boschiero – © Ambre éditions 2006.
Reproduction même partielle interdite sans l’autorisation de l’auteur et de l’éditeur.


Voir le Dictionnaire de la Lithothérapie : http://www.lithosterapia.com/lithotherapie/dictionnaire-de-la-lithotherapie/

 

32,70
24,40